Accueil

07/09/2004

Enorme sensation

posté à 13h13

Enorme sensation dimanche en passant la ligne d’arrivée de la dernière étape du France Iron Tour.
Je fini 4ème de l’étape mais je m’impose au classement général après 5 jours de course, devant nombreux de mes proches (merci les gars, je crois que le Fish va couler ;o).), et surtout (chose exceptionnelle pour le triathlon) devant les caméras de France Télévision qui retransmettaient en direct et en intégral cette dernière étape.

Petit résumé de semaine :

1er étape (Besançon) sprint massif :
Aprés 15 jours de vacance début août, je me suis entraîné comme un acharné les 15 derniers jours et au départ de l’étape franchement je ne sais pas trop où j’en suis niveau forme. A la sortie de l’eau je pointe 4ème, bien, le parcours vélo est vallonné et Poissy décide de durcir la course mais je reste sans arrêt aux avants postes à contrôler, je me sent fort. Légèrement détaché (7 secondes) à l’issu du vélo, je reviens sur Olivier Marceau et Sylvain Dodet en course à pieds et m’impose en faisant un petit écart tout en gérant mes forces. Je suis leader du FIT, meilleur coureur, mais aussi très rassuré sur ma forme, je sais que je peux gagner.

2ème étape (Pierrelatte) ¼ sprint relais par équipe :
Je pars dans la première vague, je suis bien et réalise le meilleur temps du jours tout en gérant mon effort, je suis donc toujours leader meilleur coureur et conforte un peu mon avance au général. Sartrouville nous faisons 2ème derrière Poissy.

3ème étape (Gréoux les Bains) sprint massif :
Un peu fatigué tout de même, je réalise un mauvais départ natation mais je reviens sur la fin et sort 2ème du parc à vélo . Rapidement je vois que Dodet et Marceau ne sont pas aux avants postes, je décide alors de prendre la course en main et de durcir l’allure sur un parcours très technique et sélectif. Au 5ème des 10 tours Olivier Marceau reviens et fais un démarrage brutal qui décroche tout le monde, seul Sylvain et moi parvenons à tenir la roue. Le FIT est en train de se jouer, je tiens bon. En course à pieds, je gère et gagne cette étape qui était capitale pour la victoire finale. Je suis donc toujours leader, meilleur coureur et je prends également le maillot de la combativité.

4ème étape (Loriol) 2 fois ¼ de sprint en contre la montre individuelle :
Je décide de gérer mon effort afin d’aborder la dernière étape au mieux. Sur la 1ère manche, j’ai vraiment du mal à me mettre dans le rythme et je perds une quinzaine de secondes sur Sylvain, beaucoup pour une si petite distance, je ne suis pas serein et décide de produire mon effort sur la deuxième manche. Sur la deuxième, je me donne et à ma surprise Sylvain me reprend une douzaine de secondes. Le doute, il est costaud et demain va faire un numéro, le FIT n’est pas gagné. Sinon je suis toujours leader, meilleur coureur et meilleur combatif mais un peu dans le doute.

5ème étape (Paladru) sprint et demi massif :
La tension est au maximum, je n’ai rien dormis de la nuit, tous mes amis sont là ainsi que la TV. Mes coéquipiers sont bien décidés à défendre mon maillot mais je suis mort et ça me met dans un état de stress total. Après un très mauvais départ natation je reviens sur la fin et sort dans le bon pack. Mes coéquipiers (Belaubre, Bockel, Fontana et De Kanel)me font chaud au cœur en verrouillant la course. On pose groupé et j’assure en course à pieds. Le scénario idéal. Je gagne la dixième édition, je suis meilleur coureur et le plus combatif, mon équipe arrache la deuxième place derrière Poissy et devant les Sables.

Je remercie tous les gens qui m’ont soutenu durant cette semaine.

 


Autre news:
01/11/2010 : Saison 2011
20/09/2010 : Retour de La Baule.
11/08/2010 : Espace triathlon d'Aiguillon sur Mer
01/07/2010 : Bientôt le bout du tunnel
31/03/2010 : nouvelles
28/02/2010 : Matériel à vendre
25/02/2010 : Reprise de l’entrainement
05/02/2010 : Un peu de news
06/01/2010 : Nouvelle année et grosse poisse
19/10/2009 : Fin de saison et nouvelles perspectives


» Consulter les archives

RSS



     

CHAMPION SYSTEM

Sartrouville

SNCF

OnlineTri

Run Alp